La section 6 s’étend entre Pradelles et le carrefour du Fangeas en Haute Loire. Cette section sur le plateau du Devès, comprend la déviation de Landos, la déviation de Bargettes et Costaros ainsi que la déviation des villages de Bizac et Montagnac.

A noter que principe d’aménagement de la RN88 à 2x2 voies sur le plateau du Devès n’a fait l’objet d’aucune opposition.


Sur cette section les avis défavorables exprimés par écrit et lors des réunions d’information organisées entre les élus ou acteurs économiques de ce secteur (agriculteurs) ou débats publics, font ressortir un rejet du fuseau préférentiel au profit du fuseau Est.

Il apparaît néanmoins incontestable que l’aménagement à 2x2 voies sur ce secteur est fortement souhaité par la majorité de la population pour qui la RN88 actuelle est dangereuse et ne répond pas au désenclavement de leur territoire. L’ensemble des élus de ce secteur évoque l’aspect touristique et économique qui se développerait grâce à la proximité du bassin de vie du Puy en Velay via l’aménagement à 2x2 voies de la RN88.

Les principales craintes et oppositions vis à vis du fuseau préférentiel de l’Etat:

Les habitants ayant émis un avis sur la déviation de La Sauvetat / Landos :

· souhaitent que le critère environnemental soit nuancé face aux enjeux humains et agricoles. Ainsi ils rejettent l’argumentaire de l’Etat concernant les risques de pollution accidentelle dans la Narce de la Sauvetat,
· s’inquiètent de l’effet de coupure de l’infrastructure sur le village de La Sauvetat,
· s’inquiètent de la préservation de la ressource en eau du village de Landos (bassin versant de la source des Empèzes),
· Les agriculteurs mettent en avant l’impact du tracé préférentiel sur leur activité et en particulier sur une exploitation agricole et une habitation directement touchée par le fuseau ouest. Cet argument est d’autant plus fort qu’il est totalement partagé par la chambre d’agriculture de la Haute-Loire et Monsieur PRORIOL, député de la Haute Loire. De ce fait, il est demandé à l’Etat à défaut de pouvoir retenir le fuseau à l'est de la Sauvetat, de décaler le fuseau préférentiel le plus à l'ouest possible tout en s’affranchissant des risques de pollution du captage en eau potable de Landos.

Concernant les délibérations défavorables au fuseau préférentiel : Seule la commune de Landos a émis un avis défavorable au fuseau préférentiel. Cet avis est rejoint par la délibération la chambre d’agriculture de la Haute-Loire. Les raisons évoquées rejoignent les craintes décrites précédemment et concernent essentiellement l’impact trop important du fuseau ouest sur l’activité agricole (AOC « Lentilles du Puy »). Sur ce point, la chambre d’agriculture de la Haute Loire demande que l'Etat dote la SAFER de moyens financiers lui permettant un « portage » du foncier dans l’optique d’un remembrement à venir.

Les avis favorables au fuseau préférentiel :

Les avis favorables qui se sont exprimés par écrit dans le cadre des modalités de la concertation se trouvent à Landos et Barges. Ils expriment les mauvaises conditions de circulation de la RN88 actuelle et l’enclavement du plateau du Devès. Une personne à Landos met en évidence l’impact du fuseau est sur le milieu naturel et en particulier sur la narce de La Sauvetat.

Concernant les délibérations : La chambre du commerce et de l’industrie de la Haute-Loire et le Conseil Général de la Haute Loire, émettent un avis favorable au fuseau préférentiel pour la déviation de Landos.

Débat sur la position de l’échangeur de Landos:

Pour la déviation de La Sauvetat, l’échangeur situé au sud de la Sauvetat rencontre uniquement les faveurs de la commune de Barges, qui s’inquiète pour le rétablissement du RD531.

La commune de Landos souhaite que cet échangeur se trouve à l’intersection de la future RN88 et de la RD491, laissant la possibilité de desservir Landos par la RD491 et Costaros par ce qui deviendra l’ancienne RN88. La Chambre d’agriculture de la Haute-Loire trouve l’échangeur de Landos trop éloigné de la RD53. Le Conseil Général se prononce en faveur d’un échangeur placé au niveau de la RD53 sur le fuseau Ouest.

Déviation de Bargettes et Costaros

Concernant la déviation de Bargettes et Costaros, 12 avis se sont exprimés sur le dossier de concertation via les modalités de la concertation définie par l’arrêté inter-préfectoral n° 2006-284-001 du 11 octobre 2006, ils concernent des habitants des villages suivants: Bargettes, Costaros, Preyssac,Chadenac, Cayres.


Les avis défavorables au fuseau préférentiel

Pour la déviation de Bargettes et Costaros, les avis défavorables au fuseau préférentiel sont localisés à proximité du fuseau (Bargettes Costaros, et Preyssac). Ils ont également été mis en avant lors de la réunion publique de Costaros du 10 novembre 2006.

Les principales craintes et oppositions vis à vis du fuseau préférentiel de l’Etat concernent :

· certains habitants de Bargettes qui trouvent le fuseau préférentiel trop près du village de Bargettes et craignent des nuisances sonores et visuelles.
· certains agriculteurs résidant à Bargettes ou Costaros qui exploitent des terres directement impactées par le fuseau préférentiel, auquel ils préfèrent le fuseau étudié et abandonné 6aa1.
· des résidents secondaires de Preyssac, qui s’inquiètent des possibles nuisances sonores et visuelles engendrées par le fuseau préférentiel.
· la préservation de la ressource en eau et la protection des eaux superficielles (étang du Péchay).

État des délibérations défavorables :

Seules la communes de Landos a émis un avis défavorable au fuseau préférentiel de l’Etat, pour la déviation de Bargettes et Costaros

Les avis favorables au fuseau préférentiel :

Seulement 3 avis favorables ont été transmis par écrit dans le cadre des modalités de la concertation. Il apparaît néanmoins incontestable que l’aménagement à 2x2 voies sur ce secteur est fortement souhaité par la majorité de la population et l’ensemble des élus.

État des délibérations favorables :

Le Conseil général de Haute-Loire, la chambre de commerce et de l'industrie, la chambre d’agriculture de la Haute-Loire émettent un avis favorable au fuseau préférentiel de l’Etat pour la déviation de Bargette et Costaros. Les communes de Barges, Cayres, du Brignon, et de Costaros se prononcent en faveur du fuseau préférentiel de l’Etat. Le maire de Costaros souhaite que sa commune obtienne un label incitant les usagers à s’arrêter à Costaros, dont une des principales activités économiques est le commerce de proximité au niveau du plateau du Devès, comme le montrent les études socio-économiques réalisées par le CETE Méditerranée dans le cadre des études d’APSI pour la mise à 2x2 voies de la RN88.

Débat sur la position de l’échangeur de Costaros :

Le maire de Costaros se prononce en réunion publique et par délibération de son conseil municipal en faveur d’un échangeur situé au nord de Costaros à l’intersection de la déviation de Costaros avec la RN88 actuelle. Le Conseil Général de haute-Loire, la CCI, et la commune de Cayres demandent que l’échangeur pour Costaros se situe à l’intersection de la déviation de Costaros (fuseau ouest) avec la RD49. ++__ Costaros / carrefour du Fangeas__++ .

Le reste de la section 6 se poursuit vers le nord après Costaros et comprend les déviations par l’Ouest des villages de Bizac et de Montagnac. Sur ce secteur très peu d’avis ont été recueillis. Les remarques concernent essentiellement des demandes visant à adapter le fuseau au niveau du franchissement de la Gagne vers Montagnac, afin de s’éloigner de Nirandes à l’ouest et du village de Montagnac à l’est pour limiter les nuisances sonores, visuelles et agricoles. Ces derniers pourraient être limités par un décalage vers le nord et le passage du fuseau dans des terrains communaux de Montagnac.

Les délibérations sur ce secteur sont les suivantes :

La Chambre de Commerce et de l’Industrie de la Haute Loire se prononce en faveur du fuseau qui prend en compte les activités économiques actuelles de ce secteur (ZA de Bizac).
Le Conseil Général de la Haute Loire se prononce en faveur du fuseau préférentiel ainsi que les communes de Cussac sur Loire, St Christophe sur Dolaizon.
Seule la commune de Solignac sur Loire se prononce en faveur d’un éloignement du fuseau du village de Montagnac. La commune du Brignon se prononce en faveur du fuseau préférentiel entre le Nord de Costaros et le Nord de Bizac.