Il convient, dans un premier temps, de manifester ma reconnaissance appuyée auprès de Michel Dumas, président sortant, pour son implication, de la création de l’association en 1998 jusqu’à aujourd’hui. L’hommage le plus vibrant lui a été rendu lors de l’assemblée par une « standing ovation » et son titre de président d’honneur, tout à fait mérité, récompense ses 9 années d’implication qui ont largement empiétés sur sa vie familiale et sa vie privée. Toujours membre du Conseil d’Administration, sachons profiter de son expérience et de ses connaissances.

Ma nomination en tant que président n’est pas une révolution mais une évolution : ayant suivi depuis plusieurs mois en compagnie de Michel Dumas les dossiers et l’organisation de l’association, je souhaite pérenniser le fonctionnement actuel (gazette, site Internet, visites de chantier…); néanmoins, il convient de s’appuyer désormais plus sur les technologies numériques afin de sensibiliser les acteurs à nos convictions. Des comités de réflexions à mettre en place lors de la désignation du bureau le 4 avril semblent une opportunité.

Enfin, l’avenir semble prometteur, certains feux étant passés au vert tout récemment :

  • décision prévisible début avril du Préfet de Lozère pour le tracé préférentiel Le Puy- A75
  • signature fin mars de la « charte pour le développement durable des territoires concernés par l’aménagement de la RN 88 »
  • appel d’offres pour le Partenariat Public-Privé pour l’axe Séverac Le Château-Carmaux

Mais ne nous trompons pas, l’avenir nécessite une forte implication lors des enquêtes publiques et les projets se gagnent souvent devant le tribunal administratif ; nous avons besoin de vous, car c’est tous ensemble que nous réussirons.

Olivier COLLON