La réunion proprement dite s’est ouverte à 18 h.30, par une brève intervention du maire et Conseiller Général de Chanac, Mr Philippe ROCHOUX qui rappela la nécessité de connaître le plus tôt possible l’itinéraire de la 2x2 voies, afin que les particuliers et les collectivités locales puissent s’organiser.

Monsieur le Directeur Départemental de l’Equipement, rappela les objectifs de la future voie express, puis Monsieur ADELIN présenta les 3 tracés étudiés pour cette première section, entre le viaduc de la Colagne et le col de Vielbougue. Il expliqua en quoi le tracé médian, le plus récemment étudié, était nettement préférable : moindre impact sur l’habitat, sur les terres agricoles et sur l’environnement, moindre contraintes géologiques.

On passa directement aux questions sur cette première section :

- question sur le bruit, concernant les Bories et les Estrets d’une part, Chabannes et le Villard d’autre part. La réponse est qu’en effet, aucune étude n’avait encore été faite, elles ne le serait qu’au moment de la préparation de l’enquête publique. Cependant il était prévisible que le problème se poserait surtout pour Malavieille, qui risque de recevoir l’écho renvoyé par les falaises.

- Question sur le nombre de tronçons limités à 90 km. h sur l’ensemble du tracé. Réponse : un seul.

- Quel sera le calendrier des enquêtes publiques ? Le plus tôt possible, mais pour chaque section, c’est l’aspect financier qui déterminera le lancement. La seule certitude, c’est l’ordre, fixé par la Charte : Contournement de Mende, Contournement de Langogne, Pradelles-Le Fangeas, Mende A 75, Mende-Langogne. Le tout étant prévu pour 2025.

- Question sur les échangeurs. La réponse est que seuls, les échangeurs indispensables aux yeux de l’administration, ont été positionnés, mais que la DDE est ouverte aux demandes des collectivités locales pour d’autres échangeurs.

- Peut-on résoudre le problème du bruit (aux Bories) par une tranchée couverte, moins coûteuse et moins contraignante qu’un tunnel ? Dans ce cas là, l’orientation de la tranchée couverte, canalisant le bruit directement en direction du village serait pire.

La présentation des autres sections fut beaucoup plus brève et ne donna pas lieu à des questions générales.

La réunion se termina un peu après 20 heures.